Guide Japan Tivi


Présentation :

Nombreuses sont les personnes passant des heures à naviguer sur des sites japonais, afin de trouver, avec un peu de chance, une webtv. Quand on sait lire le japonais, ça aide; mais quand on ne le sait pas, ça devient déjà plus difficile. Japan Tivi est un site qui regroupe un grand nombre de webtv japonaises et vous les mets à dispositions. Vous pouvez visionner des chaînes TV, émissions diverses ou encore observer, en direct, des lieux du Japon via des caméras amovibles. Bien entendu, vous avez un lien direct vers les sites officiels des webtv que vous visionnez. La culture audiovisuelle japonaise devient alors facilement accessible à tous.


La webtv « Japan Tivi » :

En plus des chaînes japonaises, vous avez la possibilité de visualiser celle de Japan Tivi.
Dans cette chaîne nous diffusons en streaming des vidéos « made in Japan ». Vous y trouverez des clips musicaux (pop, rock, rap, …), des extraits d’émissions TV, des publicités, des vidéos amateurs sur le voyage au Japon des internautes (rien de mieux pour découvrir les fabuleux contrastes du pays), ou prochainement des films non licenciés en Europe, sous-titrés FR ou EN.


Quel différence entre les autres webtv :

Certaines webtv ont leurs vidéos qui tournent en boucle et suivent un ordre de diffusion en continu. Si vous quittez le visionnage et que vous revenez quelque secondes plus tard, le clip que vous étiez en train de regarder aura quand même avancé (comme une vrai télévision). Les webtv investissent beaucoup dans leur activité, grand nombre d'entre elles sont obligées de limiter le nombre de visiteurs simultanés.
Japan Tivi, dans ça version beta, ne peut pas diffuser les vidéos en continu comme dans l'exemple ci-dessus; Si vous quittez le visionnage quelques secondes, en revenant vous passez au clip suivant.
Il n’y as pas d’ordre de diffusion, le serveur trie les vidéos de façon aléatoire évitant ainsi que vous reteniez les clips qui suivrons et donc de vous lasser trop rapidement. Vous avez la possibilité de mettre la chaîne en pause et de reprendre à l'endroit ou vous l'avez laissé (sauf si vous êtes à une minute de passer au thème de diffusion suivant). Il n'y a pas de limite de visiteurs simultanés ou de temps de connexion. Le concept Japan Tivi deviens alors très intéressant.


Un programme TV :

Les vidéos sont diffusées de façon aléatoire mais change de thème à des heures précises de la journée (8h00 : Musique, 10h30 : show-tv…). L’organisation est faite de façon à ce qu’il n’y ai pas de différence visuelle avec une vrai chaîne TV., et vos réactions serons les mêmes « Super ce clip !, ha c’est la pub… , voila une émission qui commence!, encore la pub, je vais au toilette un film va bientôt commencer… ». Le programme est affiché en page d’accueil.


La boutique « Japan Tivi »

Pour votre plus grand bonheur, vous avez la possibilité de visiter notre boutique et d’y acheter des objets à notre effigie et également des dizaines d’autres objets en rapport ou non avec le Japon . Horloge, T-shirt, nounours, tapis de souris… Certains de nos produits sont personnalisables et vous pouvez y mettre votre propre texte (un simple t-shirt avec votre pseudonyme par exemple).


Divers


Le forum :

Japan Tivi, c’est aussi une petite communauté de passionnés, qui, aiment se rencontrer et discuter du Japon , de ce qu’ils ont vu / lu ou encore de n’importe quoi.
Je vous invites si ce n’est pas déjà fait à vous y inscrire et partager de bon moment avec les autres membres. Vous serez informé de temps à autres des exclusivités Japan Tivi via mail.


Le streaming :

Le streaming est une technologie informatique qui permet la diffusion de contenu audio ou vidéo en continu, au fur et à mesure du téléchargement du fichier.
Autre fois peu utilisé, le streaming se trouve maintenant partout sur le web. Très nombreux sont les sites qui vous montre instantanément des vidéos. Vous pouvez en voir l’exemple sur Japan Tivi, ou encore sur les monstres de la vidéo « Youtube, ou Dailymotion ». En savoir plus


Le webmaster :

Je m’appelle Seta-san, et suis de la génération Club Dorothée.
A cette époque les animations japonaises étaient mal vu par beaucoup de gens, à cause des violences que l’on pouvait y trouver. Mais il faut le dire, les autres dessins animés étaient vraiment « gaga ». Mon adoration pour l’animation japonaise est arrivé, un peu comme beaucoup de gens, grâce à la très célèbre saga Dragon Ball. Un peu plus vieux je me suis intéressé au films d’animations « tombeaux des lucioles mon chouchou », puis surtout au bon vieux mangas.

A l’arrivé, au bahut, d’une salle informatique toute neuve et surtout d’Internet, je me suis intéressé au pays de mes chers mangas, qui fut, il faut le savoir, complètement coupé du monde pendant une très longue période (d’où les traditions très anciennes qui restent présentes de nos jours). Et après quelques recherches sur le net, on se dit « wow!  ils vivent et on un comportement identique à mon dessin animé préféré!  je veux y aller! je veux y aller ! ».
Fautes de moyens et d’age, j’avais décidé de créer un site qui en serait dédié , une sorte d’hommage et remerciement pour leurs travails.

A l’age de 15ans j’imprimais des cours de « html » au bahut pour pouvoir créer mon premier site « Mangaseï » à la maison. Je n’avais pas Internet mais la curiosité d’apprendre le html ma poussé, tout de même, à créer ce site. Après quelques jours de travail acharné, on voyait tout de suite sur quoi le site s’orientait « le hentaï » (je rappel que j’avait 15ans, mon cerveau ce situait en dessous de la ceinture). Je comptais mettre mon site sur une disquette pour l’up loader sur Internet (et oui) via le bahut mais vous l’aurez sûrement compris, ça ne rentrait pas, et les clefs usb étaient introuvables à l‘époque. J’ai du donc attendre l’age de 17 ans pour pouvoir mettre la nouvelle version du site sur Internet via un cybercafé.

Après de longues premières semaines d’existences dans le monde du web, j’ai continué mon apprentissage de la programmation web, le css puis le javascript, le php suivit du SQL. Mais pas trop, juste ce que j’avais besoin pour réaliser les projets de mes différents sites.
Les semaines passèrent toujours, Mangaseï attirait de nombreux visiteurs (fini le "site de hentaï", mais bien le bonjour à "la culture japonaise") et passe en version3, puis 4, 5, 6 et pour finir 5.2.

Sur cette dernière version, j’y avait intégré 3 webtv japonaises. Et ça en est devenu l’attraction du site, le reste ne comptait plus au yeux du visiteur.

Fin novembre 2005, je crée donc Japan Tivi. A la date ou j’écris ce pavé (2mars 2007), le site à plus d’un an et je suis très satisfait de son parcours . La version 2 concrétise une grande étape, et je vous le dois à tous. Merci !

Si vous avez eu le courage de tout lire jusqu’à la fin, je vous en félicites.
Il est maintenant temps de reprendre son sérieux et de continuer de zapper !



Haut de page